Le jazz moderne

Tous les groupes célèbres ont affirmé leur propre personnalité, parfois créé leur propre style, et par ailleurs ont aussi été influencés par les modes musicales de leur époque.

De nos jours, il serait difficile de définir la principale tendance musicale du jazz. Il s'est parfois mélangé avec bonheur à la variété, comme avec Claude Nougaro le chanteur de Cécile, ma fille ou encore la chanson Un soir de pluie du groupe "Blues trottoir". La javanaise de Gainsbourg est encore un autre thème de la chanson Française très souvent repris en jazz.

Dans un style inspiré de la bossa nova, Henri Salvador interprète une chanson comme Jardin d'hiver que les jazzmen aiment désormais revisiter.

Le jazz puise parfois son inspiration dans le rock, la musique dite "classique" ou dans les compositions pour le cinéma. De nombreuses musiques de films, dont les célèbres thèmes du compositeur Henri Mancini The days of wine and roses ou La panthère rose, deviennent des morceaux de jazz à part entière.

Les standards restent toujours une grande source d'inspiration pour les groupes actuels. Le trio que forme keith Jarrett avec Gary Peacock, un contrebassiste important dans l'histoire de la contrebasse jazz, et Jack DeJohnette en est un très bel exemple.

Beaucoup de jazzmen actuels jouent leurs propres compositions originales, comme par exemple Echi, du pianiste italien Enrico Pieranunzi.

Dans un tout autre genre, depuis les années 1990 le "Nu-Jazz" associe la musique électronique à des instrumentations et chants jazzy comme le groupe français "Saint Germain".

Les influences du jazz moderne sont parfois issues du rap, du hip hop ou de la musique soul, comme dans l'album "I remember when" de Kellylee Evans.

A l'heure actuelle, le jazz moderne bénéficie de sources musicales nombreuses et variées dont il peut s'inspirer, ce qui lui confère d'innombrables possibilités d'investigations et une capacité d'évolution permanente au service de la musique, du groove et du swing.