Accords en quartes

Accord en quarte
Accord en quartes
Il est important de savoir que le jazz permet toujours de faire évoluer ou changer les harmonies de la grille sur laquelle on improvise. Tout accord peut être modifié en fonction du style musical adopté ou de la façon dont on décide d'arranger un thème musical.

Pour enrichir et moderniser l'harmonisation d'un morceau il est courant d'utiliser les accords en quartes. Ils peuvent remplacer certains accords d'origine pour apporter plus de liberté mélodique dans une improvisation et plus de tension dans l'harmonie.

Depuis la fin des années 1950 les musiciens et compositeurs de jazz utilisent beaucoup ce type d'accords. Parmi eux le célèbre pianiste américain McCoy Tyner est un maître dans l'art d'utiliser les accords en quartes.

Qu'est-ce qu'un accord en quartes ?

C'est un accord dans lequel tous les intervalles entre les différentes notes sont des intervalles de quartes.

  • Une quarte (juste)= intervalle de 5 demi-tons
  • La quarte (juste) est symbolisée par le chiffre "4".

Construire les accords en quartes

En partant de la fondamentale il faut jouer des notes séparées par des intervalles de quartes justes.
Prenons un exemple : nous voulons jouer un accord en quartes de Em7.

Jouer la fondamentale: Mi (1)

  • Mi + une quarte: La (4)
  • La + une quarte: Ré (m7)
  • Ré + une quarte: Sol (M3)

Nous obtenons un accord à 4 sons uniquement formé de quartes: Mi, La, Ré, Sol (1, 4, b7, M3). Il est aussi possible de jouer cet accord à 3 sons seulement: Mi, La, Ré (1, 4, b7) ou La, Ré, Sol (4, b7, M3).
Dans tous les cas nous avons un accord de Em7.

Accord en quartes et style modal

Du fait de leur construction en quartes, et pour certains d'entre eux de l'absence de tierce, ces accords affirment moins ou n'affirment plus leur coloration majeure ou mineure.

En utilisant uniquement les notes d'une même gamme (ou d'un même mode) nous pouvons construire des accords en quartes qui seront tous interchangeables.
Il faut préciser que dans ce cas, il ne s'agira plus d'accords construits uniquement avec des quartes justes car certaines quartes seront augmentées.

Une quarte augmenté = intervalle de 6 demi-tons
(Une quarte augmenté est notée #4)

Ce type d'accord est donc très approprié au style modal.
Pour faire simple disons que le style modal présente de longues périodes musicales dans la même harmonie (avec le même accord).

Prenons un exemple avec les accords en quartes que l'on peut construire sur chaque note de la gamme de sol majeur:

  • Sol, Do, Fa# : (quarte + quarte augmenté)
  • La, Ré, Sol : (quarte + quarte)
  • Si, Mi, La : (quarte + quarte)
  • Do, Fa#, Si : (quarte augmenté + quarte)
  • Ré, Sol, Do :(quarte + quarte)
  • Mi, La, Ré : (quarte + quarte)
  • Fa# Si, Mi : (quarte + quarte)

Lorsqu'on utilise ces accords en quartes il faut improviser sur la gamme majeure correspondante, en l'occurrence Sol majeur.

Utilisation des accords en quartes

Le pianiste et compositeur de jazz américain McCoy Tyner s'est beaucoup illustré avec des improvisations dans le style modal en jouant des accords en quartes à la main gauche.

Ces accords s'utilisent couramment en remplacement des accords à 4 sons majeurs (M3, 5, M7, 9), mineurs (m3, 5, m7, 9), et accords de septième (3, 6, m7, 9) dans différents contextes.

Les accords mineurs

Imaginons une suite d'accords: Fm7 -> Abm7 -> Gm7.
Il y a principalement deux façons de jouer les accords mineurs en quartes:

  • Construire l'accord à partir de sa fondamentale:
    • Fm7 = Fa, Sib, Mib (1, 4, m7) -> Abm7 = Lab, Réb, Solb (1, 4, m7) -> Gm7 = Sol, Do, Fa (1, 4, m7)
  • Ou bien à partir de sa quarte, ce qui propose une harmonie un peu plus "tendue":
    • Fm7 = Sib, Mib, Lab (4, m7, 3m) -> Abm7 = Réb, Solb, Dob (4, m7, 3m) -> Gm7 = Do, Fa, Sib (4, m7, 3m)

Pour improviser sur cette séquence, nous serons sur le mode Dorien correspondant à chaque accord. Il y aura donc 3 modes successifs à utiliser.

Les accords majeurs

Les accords majeurs en quartes les plus joués sont construits à partir de la tierce. Prenons la même suite d'accords, mais majeurs cette fois ci: FMaj7 -> AbMaj7 -> GMaj7.
En quartes: FMaj7 = La, Ré, Sol (3, 6, 9) -> AbMaj7 = Do, Fa, Sib (3, 6, 9) -> GMaj7 = Si, Mi, La (3, 6, 9)

Pour improviser sur cette séquence, on utilise la gamme majeure (mode Ionien) correspondante à chaque accord. Il y aura donc 3 gammes (ou 3 modes) successifs à utiliser.

Les accords de septième

Il y a deux façons courantes de jouer les accords de septième en quartes. Toujours la même suite d'accords, mais de septième cette fois ci: F7 -> Ab7 -> G7.

  • Construire l'accord en quartes à partir de sa fondamentale:
    • F7 = Fa, Sib, Mib (1, 4, m7) -> Ab7 = Lab, Réb, Solb (1, 4, m7) -> G7 = Sol, Do, Fa (1, 4, m7))
  • Ou bien avec la fondamentale "en haut", c'est à dire en construisant l'accord en quartes à partir de la seconde:
    • F7= Sol, Do, Fa (2, 5, 8) -> Ab7 = Sib, Mib, Lab (2, 5, 8) -> G7 = La, Ré, Sol (2, 5, 8))

Pour improviser sur cette séquence, nous serons sur le mode Mixolidien correspondant à chaque accord. Il y aura 3 modes successifs à utiliser.

Pour jouer les II V I

Il est bien sur possible d'utiliser les accords en quartes dans le contexte du II V I. Prenons un exemple avec un II V I majeur dans la tonalité de Mib.

Les accords Fm7 (m3, 5, m7, 9) -> Bb7 (3, 6, m7, 9) -> EbMaj7 (M3, 5, M7, 9) pourront se jouer en accords en quartes;

  • Fm7sus4 (1, 4, m7) -> Bb7 (m7, 3, 6) -> EbMaj7 (3, 6, 9)
  • C'est à dire: Fa, Sib, Mib -> Lab, Ré, Sol -> Sol, Do, Fa.

Dans le contexte de ce II V I nous improvisons toujours sur la gamme de Mib majeur.

Les tutoriels